Eric Beaudry lance son extrait radio et son album du même nom: La futilité

L’auteur-compositeur-interprète Eric Beaudry, renommé dans le milieu de la musique traditionnelle (La Bottine Souriante, Solo, De Temps Antan, Norouet, Ni Sarpe Ni Branche, La Galvaude, Karibou), lance son premier album solo La futilité le 20 août en version numérique.

Ce projet country/folk, comprenant sept pièces, permet de découvrir l’artiste sous un nouveau jour et représente la réalisation d’un rêve. Eric Beaudry a choisi, cette fois, de mettre de l’avant seulement sa voix, le sifflement et la mandoline tout en s’entourant de musiciens de grand talent. « C’est un projet très significatif pour moi, un retour aux sources. La mandoline a été mon premier instrument de musique. C’est un instrument accessible et rassembleur qui est l’élément déclencheur dans ce processus créatif. Mon père en jouait et sifflait toujours. J’avais envie de mettre en valeur cet héritage familial », souligne-t-il. Il a misé également sur une uniformité au niveau rythmique ainsi que sur des arrangements épurés.

Parmi les sept pièces, il y a trois compositions d’Eric Beaudry. La chanson titre, La futilité, créée en collaboration avec Marie-Pierre Daigle, est une prise de conscience face à la société d’aujourd’hui qui répète les mêmes erreurs, qui nous fait parfois sentir comme des marionnettes. « Et de longs discours, et de grands détours qui font briller la futilité. Après les discours et à bout de détours, on ne se rendra jamais dans 100 ans » – La futilité Parce que son ancrage est la chanson traditionnelle, on y retrouve aussi Un beau dimanche au soir qui lui a été apprise par Clémence Gagné et Gilles Cantin, deux personnes qu’il admire. Tout comme Jeff Lamothe qui a écrit la chanson L’îlot qu’Eric chante depuis toujours. Son premier extrait, la chanson d’amour Marie-Composée (Stéphane Blanchette/Pierre-Édouard Asselin), se fait déjà entendre en France et en Belgique notamment. Un spectacle intimiste à la mandoline sera aussi offert. En plus des chansons de son album, l’artiste présentera également d’autres grandes chansons de paroliers d’ici qui méritent d’être davantage connues.

About

Jason Dupuis

Originaire de Gatineau, notre cowboy des temps modernes est devenu Montréalais d’adoption depuis maintenant plus de 16 ans. En 2005, il a d’abord développé ses compétences à l’École du Show-Business, dans le programme d’agent en commercialisation et gérance d’artiste. L’année suivante, il est recruté par Gong communications, boîte de communications reconnue au Québec depuis 1990, en tant qu’agent de promotion radio au niveau des diffuseurs de Province pour des artistes tels que Marie-Mai, Jean-François Breau/ Marie-Ève Janvier, Martin Deschamps et plusieurs autres, ainsi que relationniste de presse pour les artistes émergents. Rapidement, il développera un intérêt et une expertise enviable du nouveau phénomène des médias sociaux et administrera les communautés web de Mario Pelchat, Éric Lapointe, Paul Daraîche et plusieurs autres. Membre de l’ADISQ depuis ses tout débuts, il fondera en 2014 son entreprise PAJA Communications, spécialisée à 100% dans la gestion de communautés web. Il contribuera donc au succès d’entre autres, 2Frères, Mario Pelchat, Éric Lapointe, Les BB, Jo Bocan, Laurence Jalbert, Florent Vollant et France D’Amour. Un an plus tard, Jason reprendra la fonction de pisteur radio, mais spécifiquement pour la musique qui lui tient tant à cœur : la musique country francophone de chez nous. Son association avec la maison MP3 Disques lui permettra donc de reprendre le collier et de promouvoir le nouvel album de son héros personnel, son Roi du country, nul autre que Paul Daraîche. C’est le début d’une grande aventure, d’un tournant déterminant de sa carrière. Depuis, il a fait la promotion des artistes les plus prestigieux de la musique country, dont Renée Martel, Patrick Norman, Laurence Jalbert, Julie Daraîche, Laurie Leblanc, Guylaine Tanguay, Irvin Blais, Manon Bédard, Karo Laurendeau, Réjean et Chantal Massé. Évidemment, l’émergence country francophone lui tient autant à cœur; Il s’affairera à faire connaître de nouveaux talents comme : Alex et Caro, Lany Richard, Sylvain Garneau (Papa de Yoan), Nicolas Dufresnes, Marty et les Roots, SV Ray, Mack et Ro, En Barque, Aie Cobaye, Serge Massé, Mountain Daisies, Louis Bérubé, Hert Leblanc, Laurence St-Martin, Nicole Dumont, Amélie Hall, Stéphane Charbonneau, Jean-Luc Bujold, Beauséjour, Tchad, Hert Leblanc, Anick Gagnon, Brigitte Leblanc, Étienne Dupuis et René Turgeon. Jason s’implique aussi depuis quatre ans avec le Gala Country (MaTV); il y a présenté un prix annuellement et a géré les médias sociaux et le site du Gala, ainsi que culturecountry.com, dirigé par Nadia Houle. Depuis, de nouvelles cordes continuent de s’ajouter à son arc, en tant que membre (chanteur) du nouveau groupe country À Cheval Donné, pendant 2 ans. Après un solide succès d’estime, il dut malheureusement laisser le groupe par manque de temps, pour se concentrer sur son travail de promotion d’artistes. À la demande de l’ARCQ (l’Association des radios communautaires du Québec) il produit hebdomadairement une émission de radio de musique francophone country, La playlist country, diffusée dans plus de 15 stations de radio à travers le Québec. Souvent le premier à diffuser les nouveautés country franco, l’émission propose les coups de cœur de Jason, des plus grands succès aux nouveautés inconnues. La Playlist Country est en constante évolution : elle bénéficiera bientôt de son propre site web (www.playlistcountry.com) et s’est récemment vue rallongée d’une heure supplémentaire, incluant éventuellement, des entrevues d’artistes connus et émergents (http://pajacommunications.com)